L’appel des mouvements citoyens

Si comme 78% des Français, vous souhaitez pouvoir voter en 2017 pour un(e) candidat(e) hors des partis politiques,

Si comme 3 Français sur 4, vous souhaitez une transformation de la France,

Si contre le verrouillage de la parole citoyenne, vous souhaitez dire ça suffit !

Signez pour la Primaire des Français !

Je la veux !

Ça suffit !

Les Français, rassemblés au sein de mouvements citoyens, démocrates et républicains, ont décidé de reprendre leur destin en main.

Unis par des valeurs fondamentales et le constat commun que la France est dans une situation de crise profonde, ils ont décidé de se doter des structures et des moyens nécessaires à la prise du pouvoir par la voie démocratique.

A l’heure où les Français ne font plus confiance aux partis politiques, il est vital pour notre démocratie, qu’une nouvelle offre leur soit proposée à la présidentielle.

Pour désigner celle ou celui qui les représentera à la présidentielle de 2017, est organisée La Primaire des Français, au cours de laquelle le peuple dans son ensemble pourra faire entendre sa voix.

 

La charte d'éligibilité

Loin des manœuvres de partis, La Primaire des Français est ouverte à tous ceux qui sauront répondre aux principes fondamentaux et pourtant si souvent oubliés par ceux qui devraient les servir :

Parce que l’exemplarité est la clé de la représentativité, les candidats à La Primaire des Français n’ont jamais été condamnés par la justice ;

Parce que le renouvellement est un impératif pour aujourd’hui et pour demain, les candidats à La Primaire des Français ne peuvent avoir cumulé plus de 12 ans de fonctions ou mandats politiques nationaux ;

Parce que les difficultés se vivent et se règlent en se confrontant à la réalité et que la parole publique est abimée par les promesses et discours sans lendemain, les candidats à La Primaire des Français ont tous connu, pendant 5 ans au moins, la vie en entreprise ou un engagement associatif, social ou éducatif ;

Parce que la République est notre bien le plus précieux, les candidats à La Primaire des Français ont tous déclaré leur attachement au principe fondateur de laïcité ;

Parce que le préambule de la Constitution prévoit que « chacun a le devoir de travailler et le droit d’obtenir un emploi », les candidats à La Primaire des Français s’engagent à faire de l’accès au travail une priorité nationale partagée ;

Parce que la Planète est notre mère, les candidats à La Primaire des Français ont tous affirmé leur volonté de mettre en œuvre les mesures indispensables à la sauvegarde des ressources naturelles et à leur utilisation durable et responsable ;

Enfin, parce que l’efficacité de l’action collective suppose la coordination et l’union, ainsi que le dépassement des particularismes, les candidats à La Primaire des Français soutiendront l’action de celle ou de celui qui aura été désigné comme candidat à l’élection présidentielle proprement dite.

La Primaire des Français en appelle à tous ceux qui par leur candidature ou leur vote veulent marquer leur insatisfaction des politiques menées depuis des décennies et leur espérance en une France qui a toutes les capacités pour se prendre elle-même en main par le rassemblement massif des forces créatrices et agissantes de ce pays.

 

Le socle commun

Tout candidat à La Primaire des Français s’engage à intégrer dans son programme les éléments du socle commun suivant :
L’objectif premier du ou de la Président(e) de la République est de redonner aux citoyens les moyens d’actions démocratiques par la transformation du système politique français, notamment par:

  • De nouvelles règles relatives à l’encadrement du cumul et du renouvellement des mandats politiques ;
  • L’introduction d’une dose de proportionnelle aux élections législatives et la reconnaissance du vote blanc ;
  • La mise en place d’un statut de l’élu pour permettre l’accès à tous aux fonctions électives ;
  • L’utilisation accrue du Référendum sur les sujets majeurs de transformation du pays et l’assouplissement des règles permettant le référendum d’initiative populaire ;
  • Le développement des pratiques de démocratie participative aux niveaux local et national ;
  • L’évaluation systématique des politiques publiques et des engagements pris ;
  • La mise en place effective des conditions de l’indépendance réelle de la justice.

Face à l’enjeu central de l’activité et de l’emploi, le ou la prochain(e) Président(e) de la République doit mettre la société en mouvement vers un nouveau modèle économique, social et écologique par :

  • La liberté de faire et de créer et la responsabilité qui en découle ;
  • Un nouveau partage économique, pour plus de justice et d’efficacité ;
  • Le droit à l’éducation et la formation tout au long de la vie ;
  • Le développement de tous les territoires ;
  • La mutation énergétique vers un modèle plus sûr, sobre et économique ;
  • La transformation numérique ;
  • L’action citoyenne et la diffusion de nouvelles formes de solidarité ;

Enfin, le ou la futur(e) Président(e) de la République réaffirme que l’Europe, malgré ses faiblesses, constitue le socle de notre avenir. Notre sécurité, la lutte contre le terrorisme, notre puissance économique sont indissociables d’une Europe politique, monétaire et fiscale profondément réformée, acteur indispensable d’une mondialisation à visage humain.

 

Qui sommes nous ?

La primaire des Français est ouverte à tous.

Les Mouvements citoyens ayant initié cette dynamique :

Génération Citoyens : Jean-Marie Cavada

Cap 21- LRC : Corinne Lepage

Nous Citoyens : Nicolas Doucerain

La Transition : Claude Posternak

Bleu Blanc Zèbre : Alexandre Jardin

Le Pacte Civique : Jean-Baptiste de Foucauld